blog

PAPPAMUSCI: une ancienne tradition des Pouilles

Publié par Pugliabout

Les Pouilles sont une région particulière chargée d’histoire et de traditions, du Gargano au Salento.

Faire un voyage dans cet endroit signifie goûter une cuisine exceptionnelle, se promener parmi de longues étendues d’oliviers centenaires, voir des monuments qui sont restés intacts au fil du temps et admirer le folklore et la religion de la population.

Dans cet article de notre blog, nous parlons de la “Semaine sainte Francavilla Fontana” et de son “PAPPAMUSCI”.

Les Pouilles sont le pays des confréries: la Confraternité du Carmine, qui organise la procession de ces pèlerins à capuchon, s’est installée dans ce pays depuis 1677.

Les Pappamusci sont donc un exemple de la manière dont la religion a réussi à transmettre au fil du temps une série de traditions anciennes qui sont encore célébrées aujourd’hui à une certaine période de l’année.

Pour commencer à vivre une expérience particulière dans le cadre de cet événement religieux, vous devez visiter Francavilla Fontana pendant la semaine de Pâques chaque année.

Les Pappamusci, cagoulés et pieds nus, parcourent les rues de la ville à partir du jeudi saint jusqu’au vendredi matin, en priant sur les autels de toutes les églises en signe de pénitence.
 Leurs mouvements sont rythmés par un ancien instrument en bois muni de sangles en fer qui produisent un son puissant capable de déterminer le rythme de leur pénitence: l’instrument en question est appelé “Trenula”.

Le Trenula est un élément très important lors de la semaine sainte de Francavilla Fontana car il représente la religiosité de la pénitence et du pardon.

Les Pappamusci ne portent qu’une longue tunique blanche avec une capuche (qui ne permet pas de voir les visages des frères) et un bâton en bois, ils sortent en couple à 5 minutes l’un de l’autre (il y a 70 couples dans lors de la procession du jeudi saint) et ils échangent trois salutations différentes devant les autels de l’église.

Une tradition qui différencie la confrérie de Francavilla Fontana des autres événements qui se déroulent dans les Pouilles à cette époque est sans aucun doute le “perè”.

Le Perè est une ancienne coutume qui explique en quelque sorte l’importance de cette tradition pour les habitants de ce pays.
 Dans la nuit de jeudi à vendredi, quatre représentants de la Confrérie du Carmine marchent dans le village, visitant maison par maison tous les confrères et leur rappelant l’importance de la prière dans une nuit de pénitence comme celle d’avant Pâques. .

Leur errance est rythmée par le son de quatre Trenule et une veine funéraire interprétée par deux musiciens du groupe de la ville.

Ce petit village des Pouilles est également connu pour la procession de PAPPAMUSCI CU LI TRAI (littéralement Pappamusci avec des poutres en bois).

 De grandes croix de bois sont portées dans les rues du village par de nombreux pénitents aux capuchons et aux pieds nus, dont l’identité est inconnue et à travers lesquels on peut imaginer la souffrance du Christ.

 Les Pouilles sont une région fantastique, car elles permettent de faire l’expérience du folklore, de l’authenticité, de la nature, de l’histoire et de l’art à tout moment de l’année.
 La Semaine Sainte de Francavilla Fontana est certainement un exemple de la façon dont l’histoire fait partie intégrante de toute la vie des Pouilles.

Pour plus d’informations sur Pappamusci, visitez la page officielle de la Confraternita del Carmine https://it-it.facebook.com/pappamusci/





Article précédent
lundi, janvier 7, 2019

ÉGLISE DE SANTO-STEFANO

Publié par Pugliabout